Élevage de poules : nourriture et aliments

nourriture aliments pouleNous tenterons dans cet article de vous présenter les principaux aliments (types et caractéristiques) utilisés dans l’élevage des poules.

Céréales

Mil à chandelle : les grains ressemblent au maïs, mais avec un taux de protéines beaucoup plus important. Elle fait augmenter le taux de graisse blanche chez les poules. Sensibles à la sécheresse, ces grains requièrent une conservation spéciale pendant la période chaude.

 Éleusine : ces grains sont très résistants aux facteurs atmosphériques. Très riches en fibre, ils constituent une excellente  nourriture pour les poussins et pour les poules pondeuses.

Blé : la valeur énergétique du blé est inférieure à celle du maïs. En effet le taux des protéines pour le blé dur est de 15 % et pour le blé doux est de 10 %.

Orge : sa teneur protéique est  10 % et le taux des fibres est 5 %. Cette céréale est utilisée générale comme élément régulateur dans la nourriture des poules de chair pour par exemple diminuer la croissance.

Riz : riche en fibre et surtout en amidon, le riz constitue un ingrédient à privilégier dans la nourriture des poules. Il faut toutefois enlever l’enveloppe extérieure du riz, inconsommable.

Sous-produits des céréales

Son de riz : pauvre en protéine, mais très riche en fibre et en huile. Il est dérivé du battage du riz.

Son de maïs : dérivé de l’enveloppe extérieure du grain de riz, ce produit est déconseillé pour les poules productrices d’œufs ou de viandes, car il est pauvre en protéine.

Drêches de brasserie : un sous-produit de l’orge, avec un taux de protéine égal à 20 % et une teneur en fibres aux environs des 14 %. Ce produit est peu utilisé dans l’alimentation des volailles.

Levure sèche de bière : riche en protéines (45 %) et de vitamine B, la levure sèche est un aliment de luxe surtout pour les poules productives et pour les poussins.

Vous pouvez également intégrer dans l’alimentation de vos poules, des aliments protéiques animaux tels que la farine de plume ou la farine de sang. Il faut donner de la primauté à la stérilisation de ses produits pour minimiser les risques de maladie.

aliments pour poules, céréales, sous produits céréales